L’hypnose qui soigne

Oct 13, 2015 | | Say something

Article publié dans le Journal de l’Île le 13 septembre 2015

Dans le dossier du dimanche 6 septembre, le JIR intéresse ses lectrices et ses lecteurs à l’hypnose. Aujourd’hui, en tant que technique médicale, l’hypnose est reconnue comme une alternative de soin que ce soit dans les hôpitaux ou en pratique libérale. De la petite chirurgie aux difficultés psychologiques en passant par les douleurs aiguës ou chroniques, l’hypnose médicale peut apporter aux patients une réelle amélioration de la santé. À ce propos, vous pouvez consulter le rapport INSERM sur l’hypnose médicale qui vient de paraître : http://hypnose-reunion.org/?p=902

Les professionnels de santé que nous sommes et qui pratiquent l’hypnose à la Réunion, pensons qu’il est donc important de mieux informer le grand public sur cette pratique aux différentes facettes :

- Il est absolument nécessaire de faire clairement la différence entre l’hypnose de soin qui doit être pratiquée par des professionnels de santé qualifiés ayant suivi une formation spécifique et l’hypnose de rue qui est un loisir pouvant être pratiquée par n’importe quelle personne qui le souhaite et se trouvant être douée pour ça. Il s’agit à chaque fois d’hypnose mais les objectifs et la déontologie divergent considérablement.

- Quelles que soient les circonstances, l’hypnose ne permet à personne de prendre le contrôle du cerveau ou de la volonté d’une autre personne. Cette croyance est à tous les points de vue une erreur. Elle peut être la source d’abus.

- Le praticien en hypnose clinique et médicale emmène le patient à entrer de lui-même et sans contrainte dans cet état naturel qu’est l’hypnose. Toujours, cela doit être dans le but d’atteindre un objectif thérapeutique souhaité par la personne.

- Il est souvent difficile pour les personnes qui veulent bénéficier d’hypnose de soin de savoir où s’adresser, et de trouver un soignant compétent en la matière. À La Réunion, de plus en plus de soignants sont formés à l’hypnose, grâce au Diplôme Universitaire d’Hypnose Médicale qui se tient pour la quatrième année consécutive à l’Université.

Pour information, notre association, le Collège d’Hypnose de l’Océan Indien (CHOI) (www.hypnose-reunion.org) existe depuis 2005 et réunit un réseau d’une centaine de professionnels de santé qui pratiquent l’hypnose à la Réunion : infirmières, kinésithérapeutes, ostéopathes, médecins généralistes, quelques dentistes et aides-soignantes, rhumatologues, urgentistes, algologues, addictologues, psychomotriciens, orthophonistes, psychiatres, psychologues et psychothérapeutes…

Le CHOI s’associe à des structures métropolitaines telles que la Confédération Francophone d’Hypnose et de Thérapies Brèves (CFHTB), l’Institut Français d’Hypnose (IFH), l’Association Française pour l’Etude de l’Hypnose Médicale (AFEHM) et d’autres encore, pour organiser et proposer aux soignants, plusieurs fois par an, des actions de formation en hypnose médicale.

L’hypnose de loisir, la street hypnose ou hypnose de rue, plus généralement, « l’hypnose de spectacle » cherche à distraire, à surprendre, à faire une expérience décalée… C’est donc quelque chose de différent et qui n’a rien à voir avec sa santé.

Pour se soigner avec l’hypnose, il est préférable de contacter son médecin traitant, afin d’obtenir l’adresse d’un professionnel de santé compétent en hypnose.

Et puis, dans tous les cas, n’hésitez pas à questionner votre thérapeute sur ses formations, ses diplômes et à vous renseigner sur sa réputation.

CHOI http://hypnose-reunion.org/



Posted in: Histoires : les grandes, les petites, les drôles, les tristes, Les actualités de l'hypnose, parution mensuelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *